Une nuit je suis de garde au poste "essence". Un copain est avec moi. Nous portons le fusil avec la baïonnette.  geek
 Du bruit survient derrière une porte. Le camarade installe sa baïonnette, crie les ordres, sans réponse. Il a peur. Il ouvre la porte d'un coup et lance l'arme en avant.
 Le lendemain sur les rangs, nous apprenons que quelqu'un a tué le chat du colonel Marsaleix. Personne ne se dénonce. Jamais nous n'avons vu notre colonel comme cela, notre papa du régiment.