Pour le début de la semaine, je suis désigné pour accompagner un GA à Bordeaux à l'hôpital militaire Robert Picqué . Je dois partir en fin de matinée et selon l'heure d'arrivée et surtout de départ peut être passer la nuit sur place .
Bon, je me prépare, on voyagera en civil pour plus de discrétion . Pas plus d'infos . On monte dans le trafic pour la gare quand le Capitaine m'appelle ...
Attention à lui, hein ! Il en est à sa seconde TS, on va le démobiliser en tant que P4 et inadapté, fais attention qu'il ne saute pas du train ! Allez, bon voyage !!

Le trajet fut long, long, long .... Je l'ai accompagné aux toilettes et tout et tout ... Je l'avais assis contre la fenêtre et je me disais, je lui saute dessus s'il se lève ... Il m'a expliqué qu'il ne supportait pas la collectivité, il avait tout juste 18 ans, jamais parti de chez maman qui vivait seule avec lui . Il habitait en face de son lycée et mangeait à la maison matin, midi, et soir ... Maman lavait le linge, s'occupait bien de lui ( fils unique) Il ne supportait pas l'autorité ...
Je me suis toujours demandé pourquoi il avait choisi la gendarmerie, il n'avait pas su quoi me répondre à l'époque .
Vous imaginez mon soulagement quand j'ai signé mon arrivée à Robert Picqué ... A mon retour je suis allé voir le Capitaine en lui demandant un soutien psy !! Mais ça n'existait pas encore !! Very Happy